2 thoughts on “L’écrin

  • 31 décembre 2008 at
    Permalink

    Tendre est l’écrin.
    Pour y déposer mes voeux, oserais-je ?
    Une belle année pour toi et les tiens à nous faire rêver chaque jour: dame Nature est prolixe et un trésor à préserver.
    Au gui! L’an neuf.
    Sous la boule, je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *