8 thoughts on “Contre-jour

  • 17 juillet 2009 at
    Permalink

    hmmmm….dessous chics et affriolants!!!! z’adore…

  • 17 juillet 2009 at
    Permalink

    « Elle tenait à la main un bouquet de catleyas et Swann vit , sous son fanchon de dentelle, qu’elle avait dans les cheveux des des fleurs de cette même orchidée (…) Il espérait en tremblant , ce soir là (…) que c’était la possession de cette femme qui allait sortir de leurs larges pétales mauves .. »

    Un amour de Swann, Proust

  • 17 juillet 2009 at
    Permalink

    il ne manque plus que la chair……

  • 17 juillet 2009 at
    Permalink

    Comme Mathilde, j’ai tout de suite pensé aux catleyas d’Odette de Crécy. De la suggestion…

  • 17 juillet 2009 at
    Permalink

    D’où l’expression (toujours de Proust): « Faire Cattleya »!

    Mais est-ce bien un Cattleya?

    Douces teintes que la lumière transperce
    une carnation délicate
    une saveur exotique

  • 20 juillet 2009 at
    Permalink

    les ombres chinoises … de la couleur passion …

  • 27 juillet 2009 at
    Permalink

    Michel: 😀

    Mathilde: je me souviens fort bien de cette lecture!

    Annick: 😉

    Roger: Les hommes….

    Tania: tout à fait d’accord

    Pierre: je crois que c’est une Phalaenopsis!

    Sandrine:exactement!

    amicalement à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *