4 thoughts on “La pivoine et le liseron

  • 24 mars 2010 at 14 h 40 min
    Permalink

    délicatement enroulée la grimpante
    progresse sans retenue ni férocité
    partout entre splendide luminosité
    stimulante et les ombres attirantes

    Reply
  • 26 mars 2010 at 20 h 09 min
    Permalink

    qui s’y frotte!!!

    Reply
  • 15 avril 2010 at 6 h 45 min
    Permalink

    Domi: jolie mise en mots!

    Tireuse de lyre: 😉

    Michel: aucun des deux ne pique!

    Amicalement à vous trois

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *