5 thoughts on “Coincées

  • 14 février 2010 at 10 h 27 min
    Permalink

    la bouche du banc et pince-fesses, le monstre des trottoirs avale tout ce qui a l’imprudence de s’y assoir, faut l’savoir! 😉

    Reply
  • 14 février 2010 at 13 h 32 min
    Permalink

    les ames des amoureux des bancs publics ???

    Reply
  • 14 février 2010 at 17 h 47 min
    Permalink

    Une feuille dans la boîte à lettre :
    Courrier de la Nature !

    Biseeeeeeeeeees de Christineeeee

    Reply
  • 26 février 2010 at 8 h 06 min
    Permalink

    Michel: bien vu, je vais t’engager pour les titres…

    Brigitte: merci de l’avoir rappelé…. 😉

    pontcarral : peut-être …

    Christineeeeee: très poétique !

    Amicalement à tous

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *