4 thoughts on “La larme

  • 3 octobre 2010 at 13 h 26 min
    Permalink

    l’alarme de la rose naissante qui pas encore éclose
    sonne déjà le glas à peine frémissante
    les hommes elle le sait ne sont pas drôles
    et la tueront

    Reply
  • 9 octobre 2010 at 17 h 16 min
    Permalink

    La tirelyre: Je suis sans voix!

    Robert: comme tu veux!

    Michel : le mien? Toujours bleu! 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *